Canadian Underwriter
News

Paid Are we Ready for AI in Automotive Claims? 76% of Consumers Say Yes.


February 22, 2021   by Solera | Canada


Print this page Share

 

Whether most people realize it or not, Artificial Intelligence (AI) is something we all come into contact with on a daily basis. One of the most cited examples is, of course, Netflix and its ability to serve up shows, movies, and documentaries based on a user’s historical viewing patterns. In 2021, we will see AI becoming more pervasive and helpful in industries beyond entertainment. In new research recently released by Solera Holdings, Inc. (“Solera”, a global leader and provider of applications and services for the insurance and automotive industries, 76% of consumers said they trust automotive claims driven entirely by AI and 72% were confident in an automated claims and repair journey.

Just as Netflix can suggest the continued binging of Schitt’s Creek in a flash, AI can automate claims for customers to get from accident to a fully repaired vehicle even faster, without some of the previous headaches.

“We have now reached a threshold where consumers trust this technology and are willing to use it; a notable achievement.” said Evan Davies, Chief Technology Officer of Solera. “The use of AI is a foundational technology to move quickly from photo to estimate.”

So, how does it all work? The AI in solutions like QapterTM from Solera, have the capability to detect damaged parts, determine the type and severity of damage, appropriate vehicle manufacturer repair operations, and create a pre-estimate for the customer within seconds from receipt of the photographs of the damaged vehicle.

Automation tools improve the first notice of loss (“FNOL”) and triage processes by speeding up review of damaged photos, identification of total loss vehicles and supports identification of the next best action for repairable vehicles. Decisions that affect claims outcomes for the insurer, repairer and insured are made at the beginning of the claims process. These capabilities all save time, improve estimate accuracy, speed up the claims process and shorten the lifecycle of a claim for insurers, body repair centres, assessors and vehicle owners and improve customer satisfaction.

“It’s not just about adding AI to an existing workflow,” added Davies. “Solera is able to offer all of this by blending our repair science technology with more than 300 million historical claims, one billion historical images (and growing), and 50 years of automotive claims experience.”

Solera’s data feeds enhance machine learning algorithms to drive efficiency and unrivalled accuracy. They provide an integrated approach that delivers increased accuracy and performance compared to simple AI image recognition point solutions.

In addition to speed, AI-based solutions like Qapter, provide a fully digital experience for the consumer. Prior to 2020 and the COVID-19 pandemic, digital experiences, particularly those eliminating in-person contact were considered a nice to have. Now, touchless interactions are considered crucial in many cases. New touchless claims journeys allow the consumer complete control to quickly initiate a claim with their insurer or provide required images to the repairer to aid in parts ordering and repair scheduling from any location. This instantaneous initiation of a claim allows repairers to generate a preliminary estimate for the claim, while ensuring the vehicle is repairable. Insurers are also able to act swiftly to review and authorize the repair.

So, those who do need to use their car insurance this year can look forward to a quicker, more accurate AI-based claims journey with Solera which will ultimately get you back home quicker to watch your favourite show.

 

 

Solera’s touchless claims workflow is possible through its proprietary Data Science and Repair Science, supplying 3 unique points of interaction:

  • Following the FNOL, policy holders are invited via text message to take guided photos of the damage and submit a report to the insurance carrier.
  • State-of-the art Artificial Intelligence and Machine Learning algorithms process photos and detects parts, damage type and location with unmatched speed and accuracy.
  • Finally, Qapter Estimating selects the right repair operation and the exact spare parts, producing a professional line-by-line repair cost estimate ready for review.

 

 

Sommes-nous prêts pour un processus de demande de règlement d’assurance automobile fondé sur l’IA? 76% des consommateurs disent Oui.

 

Que les gens s’en rendent compte ou non, l’intelligence artificielle (IA) fait partie de notre quotidien. L’un des exemples les plus cités est, bien sûr, Netflix et sa capacité à proposer des émissions, des films et des documentaires en fonction des habitudes d’écoute d’un utilisateur. En 2021, l’intelligence artificielle deviendra encore plus omniprésente et utile dans les industries autres que celle du divertissement. Dans une nouvelle étude publiée récemment par Solera Holdings, Inc. (« Solera »), chef de file mondial et fournisseur d’applications et de services pour les industries de l’automobile et de l’assurance, 76 % des consommateurs indiquent qu’ils font confiance à un processus de demande de règlement d’assurance automobile entièrement fondé sur l’IA et 72 % indiquent qu’ils font confiance à un processus automatisé relatif aux demandes de règlement et à la réparation.

Tout comme Netflix peut vous proposer d’écouter une émission en rafale en un clin d’œil, l’IA peut automatiser les demandes de règlement des clients pour que ces derniers puissent prendre possession de leur véhicule entièrement réparé encore plus rapidement après un accident, sans certains des maux de tête associés aux processus précédents.

« Nous avons atteint un seuil où les consommateurs font confiance à cette technologie et sont disposés à l’utiliser; c’est une réalisation remarquable », explique Evan Davies, directeur des techniques informatiques, Solera. « L’IA est une technologie fondamentale pour passer rapidement d’une photo à l’estimation. »

Alors, comment fonctionne tout cela? L’IA utilisée dans les solutions comme QapterMC de Solera permet de détecter les pièces endommagées, de déterminer le type de dommage et sa gravité ainsi que les opérations de réparation appropriées des fabricants de voitures, et de fournir une estimation préliminaire au client dans les secondes suivant la réception des photos du véhicule endommagé.

Les outils d’automatisation améliorent les processus liés à la déclaration de sinistre initiale et au triage en accélérant l’examen des photos des dommages et l’identification des véhicules qui sont une perte totale, et en déterminant la meilleure étape suivante pour les véhicules réparables. Les décisions qui ont une incidence sur le résultat de la demande de règlement pour l’assureur, le réparateur et l’assuré sont prises au début du processus de demande de règlement. Ces fonctionnalités permettent de gagner du temps, d’améliorer l’exactitude des estimations, d’accélérer le processus de demande de règlement et de raccourcir le cycle de vie d’une demande de règlement pour les assureurs, les centres de réparation de carrosserie, les évaluateurs et les propriétaires de véhicule, ainsi que d’améliorer la satisfaction de la clientèle.

« Il ne s’agit pas seulement d’ajouter l’IA à un flux de travail existant, ajoute M. Davies. Solera est en mesure d’offrir tout cela en combinant sa technologie sur la science de la réparation avec plus de 300 millions de demandes de règlement antérieures, un milliard d’images (un chiffre qui ne cesse d’augmenter) et 50 ans d’expérience dans le domaine des demandes de règlement d’assurance automobile. »

Les champs de données de Solera améliorent les algorithmes d’apprentissage automatique pour accroître l’efficacité et fournir une précision inégalée. Ils offrent une approche intégrée qui procure une précision et un rendement supérieurs à ceux des solutions simples et uniques de reconnaissance d’images par AI.

Les solutions fondées sur l’IA, comme Qapter, procurent une expérience entièrement numérique et rapide aux consommateurs. Avant 2020 et la pandémie de COVID-19, les expériences numériques, en particulier celles qui éliminaient les contacts en personne, étaient considérées comme un atout. Maintenant, les interactions sans contact sont cruciales dans de nombreux cas. Grâce aux nouveaux processus de demandes de règlement sans contact, le consommateur a entièrement le contrôle. Il peut présenter rapidement une demande de règlement auprès de son assureur ou fournir les images requises au réparateur pour faciliter la commande de pièces et la planification des réparations à partir de n’importe où. Cette présentation instantanée d’une demande de règlement permet aux réparateurs de fournir une estimation préliminaire, tout en s’assurant que le véhicule est réparable. Les assureurs sont également en mesure d’agir rapidement pour passer en revue les réparations et les autoriser.

Ainsi, les personnes qui ont besoin de se servir de leur assurance automobile cette année peuvent s’attendre à un processus de demandes de règlement fondées sur l’IA plus rapide et plus précis avec Solera, ce qui vous permettra de retourner à la maison plus rapidement pour regarder votre émission préférée.

 

 

Le flux de travail des demandes de règlement sans contact de Solera est possible grâce à sa science des données et à sa science de la réparation exclusives, qui fournissent trois points d’interaction uniques :

  • Après la déclaration de sinistre initiale, les assurés sont invités par message texte à prendre des photos guidées des dommages et à soumettre un rapport à l’assureur.
  • Les algorithmes de l’IA et de l’apprentissage automatique à la fine pointe de la technologie traitent les photos et détectent les pièces, le type de dommage et l’emplacement des dommages avec une rapidité et une précision inégalées.
  • Enfin, Qapter Estimating sélectionne l’opération de réparation appropriée et les pièces de rechange exactes, et produit une estimation professionnelle et complète du coût de la réparation, prête à être examinée.